Souveraineté alimentaire

Le système alimentaire actuel est fondé sur une agriculture intensive, monoculture, majoritairement destinée à l’exportation, consommatrice d’engrais et de pesticides chimiques.

Il est insoutenable, générateur d’inégalités et d’exclusion, et l’on observe qu’un conflit comme aujourd’hui la guerre en Ukraine, gros producteur mondial de céréales, sont vite sources de situations de faim dans le monde. Face au risque d’insécurité alimentaire croissant, il est impératif d’assurer l’objectif de souveraineté alimentaire par une agroécologie au service des plus vulnérables, c’est-à-dire qui respecte le droit des peuples à une alimentation saine et culturellement appropriée, produite selon des méthodes durables.

Actions de terrain

Toutes nos actions